Comment la série "You" nous a rendu complètement paranos

Stalker, harceleur et compagnie

Laura Bonnet - 07/01/19 8:00

Cette semaine, on vous parlait de la série "You", nouvelle pépite signée Netflix, et disponible sur la plateforme depuis quelques jours. Mais voilà, on ne vous a pas tout dit. Le fait est que cette série nous a rendu complètements paranos. Voilà pourquoi.

Pour celles, et ceux, qui seraient encore passés à côté de "You", la série raconte l’histoire de Joe, un libraire qui semble être le gendre idéal. En réalité, ce dernier s'avère être un véritable stalker, un vrai de vrai, obsédé par une jeune femme et prêt à tout pour la "posséder".

Une série qui nous fait douter

Eh oui, "You", c’est avant tout une série qui nous fait douter de tout. Enfin surtout, de tout le monde. Si l'oeuvre se concentre sur Joe, un stalker professionnel, le spectateur se rend compte, au fil des épisodes, que tout le monde ment. Beck est, certes, victime d’un mec taré, voire un poil serial killer, mais la jeune auteure n'est pas toute blanche non plus. Elle ment, se ment à elle-même, et manipule son entourage. Quant à l'une de ses amies - dont on taira le nom afin de ne pas vous spoiler - ce n'est pas plus glorieux. D’ailleurs, il se pourrait même, qu’il y ait plusieurs stalker dans cette histoire. Ok, vous aussi vous doutez de votre mec, de votre meuf et de vos potes? C’est normal, c’est l’effet "You".

A lire aussi : on a regardé "You", la nouvelle série ultra addictive pour attaquer l'année

Le prince psycho charmant

Eh ouais, c’est un peu la leçon que l'on pourrait tirer après avoir binge-watché "You". En effet, dans la série, Joe paraît parfait. Le genre de mec qui séduit votre mère, et donne confiance à votre papou. Le genre de garçon attentionné, qui nous prépare un bon thé chaud accompagné de toats à l'avocat, quand on a une baisse de moral. Bref, le mec parfait. En plus, Joe est intelligent, attentionné, séduisant, serviable, et mystérieux juste ce qu’il faut. Sauf que voilà, derrière cette image de prince charmant, se cache un sociopathe, un mec qui vient nous espionner, qui nous observe pendant la nuit et qui s'infiltre chez nous pour voler nos petites culottes.

La dangerosité des réseaux sociaux

Enfin, la série nous prouve une chose : Internet est plus dangereux qu'on veut le croire. Se faire pirater et être espionné via les réseaux sociaux est à la portée de tout le monde. Dans "You", Joe n'est ni un hacker profesionnel ni un agent de la CIA, pourtant, il réussit facilement à trouver l'adresse de Beck, à dérober son téléphone, à tout scrutter (avec le mot de passe d'origine, c'est easy) et ainsi, à avoir accès à tout son monde, à son intimité, à ses messages, à ses conversations Facebook ou Tinder.

Après visionnage de cette série, on a eu envie de changer tous nos mots de passe et de faire le ménage dans nos réseaux sociaux. Pas vous ?

COMMENTS

Publier !