Sérum autobronzant : l'allié bonne mine des fauchées

Moins cher qu'un AR au soleil !

Niloufar WOJEIK - 09/01/19 15:00

Teint blafard ou teint terne, l’hiver entamé on est loin d’afficher notre teint de vahiné́, souvenir doré de notre été à Ibiza…

L’erreur numéro 1 est de se ruer vers un fond de teint plus foncé que sa carnation. En revanche, la solution numéro 1 est de faire un aller-retour au soleil. Mais comme on se doute que vous avez éclaté votre PEL pour vos cadeaux de Noël, on vous offre l’option low cost : le sérum autobronzant!

Alors pour celles qui ont peur de se retrouver avec des stries ou carrément le visage orange, on vous rassure, cette nouvelle génération d’autobronzants pour le visage a été formulée pour apporter un joli hâle lumineux mais surtout très naturel.

Bronzer sans soleil et sans assécher la peau, c’est en effet la promesse du sérum autobronzant. D’un côté, une texture sérum concentrée qui pénètre la peau de façon uniforme, sans laisser de film gras mais et sans non plus dessécher l’épiderme. De l’autre, une formule à base de DHA (le fameux actif qui donne cette couleur dorée à la peau). En utilisation quotidienne ou en cure (avec les fameux boosters de teint), le hâle de votre visage se développe progressivement. De plus, les marques proposent de choisir son sérum autobronzant en fonction de sa carnation: clair, moyen, foncé... Bref, il s’agit d’un hâle sur mesure.

Comment l’utiliser ? Selon la marque et surtout l’intensité voulues, soit on applique le sérum sur peau propre avant d’appliquer sa crème de jour et de poursuivre avec sa routine de soin, soit on mélange quelques gouttes à son soin habituel.

COMMENTS

Publier !