Pour le propriétaire du FC Steaua, le football féminin est une "idée de Satan"

Des propos tout simplement intolérables

Lola Talik - 28/12/18 12:00

George Becali, propriétaire du FC Steaua Bucarest, ouvertement raciste, homophobe et misogyne, a encore frappé avec des propos à vomir.

Selon George Becali, ancien député européen et propriétaire duFC Steaua Bucarest, pour avoir droit de jouer au football, il ne faut ni être noir, ni être gay, ni être femme.Il a d'ailleurs refusé que ses joueurs chantent "We Are The Champions" du groupe Queen car… le légendaire Freddie Mercury était homosexuel. Désespérant.

Et cette semaine, l'homme le plus riche de la Roumanie -qui considère que les femmes n'ont plus de valeur après avoir donné naissance, rappelleLe Point- a, une nouvelle fois, dévoilé l'ampleur de la connerie qui le qualifie si bien.

À lire aussi :Connaissez-vous l'histoire de la première équipe de France de foot féminin ?

"La femelle a été créée pour être belle"

Interviewé par la chaîne roumaine PRO X, le 24 décembre dernier, au sujet du potentiel développement d'une équipe de foot féminine au sein du FC Steaua Bucarest, George Becali a ainsi déclaré : "S'ils me forcent à former une équipe féminine, je me retirerais du football. Comment faire quelque chose contre la volonté de Dieu? C'est contre-nature, cela s’aligne avec les idées de Satan". Vous êtes sans voix ? Nous aussi.

Et n'allez pas croire que les propos de ce macho invétéré (pour rester polis) s'arrêtent là. "La femme n'a pas été construite pour jouer au football. Son corps n'est pas fait pour ça. C'est dangereux. La femelle a été créée pour être belle, pour attirer le sexe opposé. Ellesdevraient jouer au handball, au volleyball, au basketball, mais pas aux sports agressifs", s'est-il empressé d'ajouter, comme le rapporteThe Independent.

Des déclarations, fort heureusement, inacceptables pour la fédération roumaine de football : "Nous condamnons un tel comportement et de telles allégations, indignes d'être relayées, au sujet d'un sport en plein développement dans notre pays".

George Becali pourrait d’ailleurs être sanctionné pour ses propos si ceux-ci sont jugés discriminatoires par la commission de discipline et d’éthique de la fédération, rapporte Le Point. On ne comprend pas bien pourquoi "si" et seulement "si", mais bon.

Bien qu’il semble parfaitement irrécupérable, espérons que cela lui remette les idées en place.

COMMENTS

Publier !

Les Vaillantes #4566 - 28/12/18 17:24

Des déclarations inacceptables qui mériteraient d’être sanctionnées. Ça nous fait d’ailleurs penser à un épisode du podcast Quoi De Meuf que Les Vaillantes adorent : http://lesvaillantes.com/quoi-de-meuf-la-conversation-generationnelle-et-intersectionnelle-sur-la-pop-culture/ On recommande vivement l’écoute de l’épisode #13 de Quoi De Meuf « Va y avoir du sport » : https://soundcloud.com/nouvelles-ecoutes/quoi-de-meuf-13-va-y-avoir-du-sport qui traite du sexisme dans le milieu du sport. Les Vaillantes, www.lesvaillantes.com