Être une femme sur Twitter, ce n'est vraiment pas la joie

Selon une étude, le réseau social serait "toxique"

La WTF Team - 20/12/18 17:00

Selon l’ONG Amnesty International, le célèbre réseau social serait ultra-violent pour les femmes. Entre les menaces, le harcèlement à gogo et les insultes, Twitter c'est, finalement, un peu le parcours du combattant.

Politique, célébrité, journaliste ou anonyme… pas facile d’être une femme active sur Twitter. C’est en tout cas ce que prouve cette étude, signée Amnesty International.

Des chiffres qui font froid dans le dos

Quand on a lu les résultats de cette étude, on ne vous le cache pas, on a un peu flippé. En effet, parmi tous les comptes Twitter étudiés par l’ONG, tous ont été, en moyenne, victimes de violence verbale toutes les 30 secondes. Et ce tous les jours. Oui, oui, ça fait beaucoup. Pour couronner le tout, les femmes à la tête de ces comptes auraient reçu 1,1 million de tweets dit "abusifs", concernant leur nationalité, leur sexualité ou leur genre. Enfin, autre information bien badante : les femmes de couleur auraient, selon cette même étude, 34 % de chance d’être plus ciblées par les attaques que les femmes blanches.

A lire aussi : #LeurHistoireMonHistoire, le hashtag sur le harcèlement de rue qui monte

Qui sont ces femmes?

Elles sont politiciennes, femmes d’influences ou journalistes. L’enquête a été menée par Amnesty International, en partenariat avec une entreprise d’IA. Cette dernière s’est concentrée sur 778 profils de femmes américaines et britanniques (membres du Congrès, députées, journalistes politiques). Alors ok, cette nouvelle n’est pas vraiment étonnante. C'est une surprise pour personne. Mais le point positif, c'est que cette étude apporte une preuve tangible et chiffrée qui pourra, peut-être, servir de base aux responsables de Twitter pour faire bouger les choses. D’ailleurs, Amnesty International a demandé à Twitter de publier les chiffres. Et vous savez quoi ? L'entreprise a refusé. Pas cool !

Et sinon, c’est pour quand alors la fin des trolls?

COMMENTS

Publier !

kristoch #4557 - 20/12/18 17:15

Twitter et Facebook relèvent de la "facho-sphère": les extrémistes y sont sur représentés donc les racistes: envers femmes, homos, etc... Par contre ceux qui pourrissent la vie des gens sont en réalité bien moins nombreux qu'on le croit: ce sont des multi comptes. quand on gère des sites on s'en aperçoit: mêmes groupes d'adresses IP, configurations, horodatages, syntaxe & vocabulaire, etc... Sur Twitter j'ai bloqué quelques milliers: j'arrive souvent du coup dans des sujets en TT vides! parce que ce sont toujours les mêmes, façon robots ou trolls ou militants!!! L'impression de multitude contre vous en harcèlement alors qu'ils sont une poignée sous plusieurs identité: se mettant des + ou j'aime entre eux, à eux mêmes! Et vous accusant d'être ce qu'ils sont quand vous osez les contredire, dire autrement, défendre ce(ux/lls) qu'ils attaquent!!! des malades: ils feraient mieux de consulter! des "sans vie" réelle donc frustrés, jaloux, haineux et cherchant à détruire la vie réelle des autres en compensant dans le virtuel... Triste mais c'est ainsi. ils signalent au CSA censurant tout ce qu'ils peuvent, ils harcèlent, ils propagent les fake news ou infox évidemment avant tout... dingue non,§ dingues, oui!!!

sjannoty #4558 - 20/12/18 22:16

le problème vient encore et toujours des hommes qui ne arrivent toujours pas a réfléchir et n ont aucun respect envers les femmes